Une justice équitable et indépendante

Vu les scandales politiques, judiciaires et économiques, je demanderai l’indépendance des pouvoirs.

Ainsi le financement de l’ENM et des tribunaux doit être indépendant des choix politiques.

La nomination des juges ne peut être faite par le président ni les ministres ou les députés et sénateurs.

Un vice de forme ne pourra donner lieu à une relaxe quand les faits sont avérés. Seul en cas de doute sur les faits, un vice de forme pourra donner lieu à l’arrêt des poursuites.

Je souhaite, pour une vraie transparence de la vie publique, que tous les élus et responsables  puissent être justiciable comme tout citoyen ordinaire.