Bilan de campagne

9.6.2022

Bonjour à Tous,

lors de mes déplacements sur le terrain, je viens de faire un constat accablant.

Depuis trois semaines, nous sommes en campagne.

Muriel et moi avons traversé notre circonscription en long, en large et en travers.

Nous avons été à tous les marchés, dans toutes les villes et villages, partout nous avons été à la rencontre des habitants, de ceux qui consomment et de ceux qui produisent, de ceux qui font vivre le département et qui y vivent.

Nous avons rencontré bon nombre de commerçants, industries et artisans.

Partout le même constat, dans tous les centres villes et villages, les commerces et artisans ferment, le nombre de boutiques inoccupées est impressionnant.

Et partout les mêmes réponses de ceux qui survivent :

-La concurrence des centres commerciaux les met à mal

-Les taxes et impôts locaux de plus en plus élevés

-De moins en moins de places de stationnement en centre villes et villages et le fait qu’ils soient de plus en plus payants

-L’ubérisation du marché et la concurrence d’internet avec les transports et retours gratuits

-Les contournements des centres villes qui font que plus personne ne rentre en ville

Seule une ville semble tirer son épingle du jeu mais de manière complètement artificielle: c’est Mirepoix, qui vit de l’afflux touristique mais vit aussi un turn-over très rapide des commerces et voit les chiffres d’affaires des commerces trop dépendants du tourisme, cela n’est pas sans risque, comme le covid nous l’a montré…

Et pour les marchés itinérants, c’est pareil:

Le nombre de commerçants sur les marchés baisse, la survie de ces marchés est en jeu dans trop d’endroits. Merci donc aux commerçants qui, courageusement, continuent à maintenir ces marchés, à répondre aux besoins des habitants.

Le marché de Saint-Ybars a fermé depuis plus de 15 ans, même s’il est toujours affiché sur le site départemental (https://www.ariege.com/que-visiter-en-ariege/marches-et-foires)

Les marchés et foires de l’Ariège – Ariège Pyrénées LUNDI. Foix (1er – 3e – 5e lundi du mois) Mirepoix St Girons (2e et 4e lundi du mois) St Paul de Jarrat. MARDI. Ax-les-thermes Belesta Castelnau-Durban Castillon (1er et 3e mardi du mois – Juillet et Août : tous les mardis) www.ariege.com

J’ai proposé à la mairie de Saint-Ybars d’inviter le conseil départemental complet à venir manger sur le marché inexistant… ils auraient peut-être ouvert les yeux sur une réalité qui semble trop éloignée d’eux. Il parait qu’on est plus actif et performant affamé que repus !

Mais Castelnau-Durban, Saint-Jean-du-Falga, Laroque-d’Olmes, Saverdun, Daumazan et d’autres sont des marchés qui ne survivent que grâce aux quelques commerçants itinérants qui les perpétuent, toujours plus concurrencés par les centres commerciaux…

Merci encore à ces commerçants qui parfois font un chiffre proche de zéro mais restent disponibles pour la population locale qu’ils connaissent bien.

Et que dire des effets des arrêts des marchés, contre toute logique, alors que les supermarchés restaient ouverts, pendant la période COVID?
Tout cela a été réfléchi pour les villes et non pour nos campagnes! 

Mais que font les élus pour enrayer tout ça ?

Certes internet et l’ubérisation ne dépend pas d’eux… quoique !

Pour tout le reste, ils sont censés être responsables.

Il est temps de leur demander des comptes sur la gestion du territoire, de les mettre au travail, au service du peuple, du territoire et de ceux qui y vivent !

Nous voulons défendre les ariégeois et notre territoire, nous battre contre une centralisation injuste qui nous prive tous de Liberté!

Merci de bien vouloir partager et de publier ce constat, d’aller constater vous-même cette hécatombe territoriale qui peut être stoppée… si les élus se mettent au travail !

Quoi qu’il en soit, merci pour votre lecture, pour votre bienveillance et au plaisir de vous revoir.

Portez-vous bien.

Yann et Muriel